ï »¿ï» ¿
Zurückkehren Blättern stoppen Automatikbetrieb

Landwirtschaft: Probleme und Umweltverschmutzung, neue Technologien und LösungenLe Potager du Sloth: Gartenarbeit ohne Müdigkeit mehr als Bio

Landwirtschaft und Boden. Umweltschutz, Bodensanierung, Humus und neue landwirtschaftliche Techniken.
Avatar de l'utilisateur
nico239
Groß Econologue
Groß Econologue
Beiträge: 1107
Anmeldung: 31/05/17, 15:43
Ort: 04
x 147

Re: Der Gemüsegarten Sloth: Gartenarbeit ohne Müdigkeit mehr als Bio

Nachricht nicht luvon nico239 » 19/04/18, 09:47

Did67 schrieb:
1) La livèche : au départ, un "godet" acheté ; puis récupération de graines et semis...

2) Les framboisiers, s'ils sont "remontants" (= production quasiment en continu), sont sensibles à la sécheresse (ils font des racines superficielles). Les fleurs avortent dès qu'il fait chaud et sec. La production stoppe. Donc oui, il faut les arroser.

Les autres, à la rigueur, sauf s'ils menacent de cerver, tu peux les laisser : ils font une grosse production, fin de printemps / début de l'été. La sécheresse ne les affecte pas trop...

3) Oui. Ces choux ont passé l'hiver dehors (choux frisé "kale", choux "1 000 têtes", choux de Sibérie)... Sans aucune précaution. Comme d'ailleurs les "oignons semenciers" (des oignons "oubliés" lors de la récolte ; retrouvés au moment de dérouler le foin ; regroupés en deux lignes pour les avoir au même endroit ; ils sont en deuxième année et vont monter en graines...


Ok impec merci.

Les framboisiers sont théoriquement des remontants, en tous les cas achetés comme tels.
0 x
„Ein Tool, das keine Energie verbrauchen wird und achtet den Boden, was ist es? Ben ist ein Werkzeug, das nichts „(Zitat Konferenz François Mulet) tut

olivier75
I posted 500 Nachrichten!
I posted 500 Nachrichten!
Beiträge: 553
Anmeldung: 20/11/16, 18:23
Ort: Dawn, Champagner.
x 103

Re: Der Gemüsegarten Sloth: Gartenarbeit ohne Müdigkeit mehr als Bio

Nachricht nicht luvon olivier75 » 19/04/18, 10:01

Machouette71,

Certain maraîcher de msv le font, mais plus en désherbage, il faut que se soit assez mouillé pour maintenir la vie du sol, ce qui est L’avantage de bâcher par dessus la biomasse.

Olivier.
0 x
Moindreffor
I posted 500 Nachrichten!
I posted 500 Nachrichten!
Beiträge: 600
Anmeldung: 27/05/17, 22:20
Ort: Grenze zwischen Nord und Aisne
x 175

Re: Der Gemüsegarten Sloth: Gartenarbeit ohne Müdigkeit mehr als Bio

Nachricht nicht luvon Moindreffor » 19/04/18, 11:20

Did67 schrieb:
Moindreffor schrieb:... aber wenn nicht, hast du gebleichte Blätter? auch wenn sie nicht riesig waren, weil das Ziel das war


Ja, natürlich. Einfach, sie waren ein wenig verstreut. Die Wurzeln, schon klein, geben zusätzlich mehrere Triebe rundum, weil ich den Fehler gemacht habe, die Blätter vor dem Begräbnis zu schneiden ...


je pense que tu t'y es pris à l'envers, si je peux me permettre, tu as repiqué tes pissenlits trop tard ou trop petit, pour les couvrir de foin, ou alors il faut simplement une année entière pour remplir les racines
bref c'est un essais concluant car le but est atteint et plein d'enseignements pour faire mieux l'année prochaine, et aider ceux qui veulent essayer

après il y a peut-être aussi la variété, les barbes de capucin font peut-être des feuilles plus longues que tes pissenlits de prairies, car c'est une variété sélectionnée, donc à suivre
0 x
"Die mit den größten Ohren sind nicht die, die am besten hören"
(Von mir)
Avatar de l'utilisateur
Did67
Moderator
Moderator
Beiträge: 11968
Anmeldung: 20/01/08, 16:34
Ort: Elsass
x 3884

Re: Der Gemüsegarten Sloth: Gartenarbeit ohne Müdigkeit mehr als Bio

Nachricht nicht luvon Did67 » 19/04/18, 11:44

Wir sind uns einig ...

[Le défaut d'avoir trop d'idées "en tête", mais de ne pas les réaliser ou alors... quand il est trop tard. Et d'être parfois ailleurs]
1 x
Avatar de l'utilisateur
Did67
Moderator
Moderator
Beiträge: 11968
Anmeldung: 20/01/08, 16:34
Ort: Elsass
x 3884

Re: Der Gemüsegarten Sloth: Gartenarbeit ohne Müdigkeit mehr als Bio

Nachricht nicht luvon Did67 » 19/04/18, 11:46

nico239 schrieb:
Les framboisiers sont théoriquement des remontants, en tous les cas achetés comme tels.


Donc à mettre sous perf (goutte-à-goutte) en plus de couvrir avec un matériau à tendance plus ligneuse que le foin (BRF, mélange sciures + tontes de gazon)...
1 x

Avatar de l'utilisateur
stylo67
Ich lerne econologic
Ich lerne econologic
Beiträge: 18
Anmeldung: 19/05/17, 08:48
Ort: Elsass-Franche-Kreis
x 11

Re: Der Gemüsegarten Sloth: Gartenarbeit ohne Müdigkeit mehr als Bio

Nachricht nicht luvon stylo67 » 19/04/18, 16:32

Did67 schrieb:...

3) Oui. Ces choux ont passé l'hiver dehors (choux frisé "kale", choux "1 000 têtes", choux de Sibérie)... Sans aucune précaution. Comme d'ailleurs les "oignons semenciers" (des oignons "oubliés" lors de la récolte ; retrouvés au moment de dérouler le foin ; regroupés en deux lignes pour les avoir au même endroit ; ils sont en deuxième année et vont monter en graines...


Bjr Didier justement j'ai les mêmes choux et j'hésite à les couper à ras du sol quelle est ta méthode les laisser monter en graines ou les couper ou autre.....merci pour la réponse
0 x
Moindreffor
I posted 500 Nachrichten!
I posted 500 Nachrichten!
Beiträge: 600
Anmeldung: 27/05/17, 22:20
Ort: Grenze zwischen Nord und Aisne
x 175

Re: Der Gemüsegarten Sloth: Gartenarbeit ohne Müdigkeit mehr als Bio

Nachricht nicht luvon Moindreffor » 19/04/18, 16:57

Did67 schrieb:
machouette71 a écrit :Hallo alle,

Nouvelle sur ce forum et débutante aussi bien en jardinage qu'en phénoculture voici environ deux mois que je vous lis et m'informe avec les vidéos.
Ma couverture est en place depuis peu (mars)car j'ai découvert la méthode en début d'année.
Je me suis dit que pour accélérer le réchauffement du sol on pourrait mettre en place une bâche noire par dessus le foin pendant 3 semaines. Jusque mi mai. Est ce que cela pourrait porter préjudice à la vie du sol? À cause de la température sous bâche ?

Merci et désolée si la question a déjà été posée. Bonne journée ensoleillée. : Cheesy:

Caroline


C'est une "tactique" que j'ai envisagée. Mais toujours pas exécutée !!!

L'inconvénient majeur est le ralentissement de la circulation de l'air, à mon avis... Si la couche de foin est suffisamment épaisse, je pense qu'elle "tamponnera" les surchauffes...

il fait beau et j'ai trouvé un bon bouquin du coup je fais marcher la matière grise comme le dit le monsieur du livre
et je me laisse à penser que la phénoculture étant une nouvelle approche du potager, donc ne faut-il pas essayer d'inventer les nouvelles techniques qui vont avec?
et les techniques de semis doivent en faire partie
je retourne au potager depuis l'an dernier et donc je retourne aussi au rayon potager des jardineries et l'an dernier j'ai trouvé que la gamme de plants à repiquer s'était drôlement étoffée avec des haricots par exemple...
donc pour moi en phénoculture le semi en ligne doit vivre ses derniers jours, ouvrir le sillon c'est du boulot et comme le foin est un havre de paix pour les limaces en autre, elles grignotent trop facilement ce qu'on met à leur portée, tout en restant planquées à l'abris des prédateurs
paysan.bio nous avait parlé de ses semis de carottes en godet et qu'il disposait ensuite là où il y avait de la place, donc c'est non seulement possible mais cela ne deviendrait-il pas la norme? pas que je pense franchir très facilement

comme on l'a vu les distances entre les rangs peuvent être diminuées, mais comme Didier en plantant mes échalotes (sans mesurer) il faisait beau, c'était facile, j'ai expliqué plus haut que j'en avait fait le minimum, et les lignes se faisaient les unes après les autres et puis je me suis dit "tu as dit à Didier qu'il pouvait resserrer les rangs et toi tu ne l'as pas fait" et oui le geste étant comme ancré, mes lignes étaient séparées presque comme "avant", j'ai fait plus attention pour les oignons : Mrgreen:

donc avec un semis en godet, on doit pouvoir se passer de la bâche et pouvoir repiquer quand le sol sera plus chaud, et surtout je vais essayer de nouveau cette année de repiquer directement dans le foin sans forcement atteindre la terre
0 x
"Die mit den größten Ohren sind nicht die, die am besten hören"
(Von mir)
Avatar de l'utilisateur
Did67
Moderator
Moderator
Beiträge: 11968
Anmeldung: 20/01/08, 16:34
Ort: Elsass
x 3884

Re: Der Gemüsegarten Sloth: Gartenarbeit ohne Müdigkeit mehr als Bio

Nachricht nicht luvon Did67 » 19/04/18, 17:14

pen67 hat geschrieben:
Bjr Didier justement j'ai les mêmes choux et j'hésite à les couper à ras du sol quelle est ta méthode les laisser monter en graines ou les couper ou autre.....merci pour la réponse


Je les laisse jusqu'à la fin des floraisons. Hélas, j'ai un doute à savoir si ce sont des hybrides ou pas (je ne pense pas, mais suis pas sûr). Après floraison, et leur contribution à la biodiversité, j'en garde un, celui qui est le long du chemin (pour pas qu'il soit au milieu) pour les graines.

Comme les "trognons" sont très durs (et, en cours de décomposition, creux donc de superbes refuges à limaces), je les arrache et les mets en endroit où ils ne m'enquiquineront pas. Par exemple, sous les cassissiers. Là, ils peuvent mettre tout le temps qu'ils veulent pour se décomposer...
1 x
Avatar de l'utilisateur
Did67
Moderator
Moderator
Beiträge: 11968
Anmeldung: 20/01/08, 16:34
Ort: Elsass
x 3884

Re: Der Gemüsegarten Sloth: Gartenarbeit ohne Müdigkeit mehr als Bio

Nachricht nicht luvon Did67 » 19/04/18, 17:18

Moindreffor schrieb:
donc avec un semis en godet, on doit pouvoir se passer de la bâche et pouvoir repiquer quand le sol sera plus chaud, et surtout je vais essayer de nouveau cette année de repiquer directement dans le foin sans forcement atteindre la terre


Le semis de carottes a été fait.

Aujourd'hui, j'ai semé les haricots verts en godets...

Donc, oui, c'est une des pistes sérieuses...

Mais le "monsieur", qu'il me semble connaître, dit aussi : "A chacun SON potager du paresseux" ! Et un des plaisirs, je trouve, c'est de retrouver sa créativité. Le plaisir de la créativité, une fois débarrassé de la peur de ne pas faire ce qu'il faut ! Maintenant, je conclus mes conférences par l'ambition de devenir des "jardiniers libérés" (sous-entendu de tous les "fatras" des recettes, des "on m'a dit que..." des "il faut faire comme ça...", des pseudo-religions et vraies croyances)... [Voir la fin de ma conf à St-Jean de Sixt, sur Youtube]
1 x
Moindreffor
I posted 500 Nachrichten!
I posted 500 Nachrichten!
Beiträge: 600
Anmeldung: 27/05/17, 22:20
Ort: Grenze zwischen Nord und Aisne
x 175

Re: Der Gemüsegarten Sloth: Gartenarbeit ohne Müdigkeit mehr als Bio

Nachricht nicht luvon Moindreffor » 19/04/18, 17:34

Did67 schrieb:
Moindreffor schrieb:
donc avec un semis en godet, on doit pouvoir se passer de la bâche et pouvoir repiquer quand le sol sera plus chaud, et surtout je vais essayer de nouveau cette année de repiquer directement dans le foin sans forcement atteindre la terre


Le semis de carottes a été fait.

Aujourd'hui, j'ai semé les haricots verts en godets...

Donc, oui, c'est une des pistes sérieuses...

Mais le "monsieur", qu'il me semble connaître, dit aussi : "A chacun SON potager du paresseux" ! Et un des plaisirs, je trouve, c'est de retrouver sa créativité. Le plaisir de la créativité, une fois débarrassé de la peur de ne pas faire ce qu'il faut ! Maintenant, je conclus mes conférences par l'ambition de devenir des "jardiniers libérés" (sous-entendu de tous les "fatras" des recettes, des "on m'a dit que..." des "il faut faire comme ça...", des pseudo-religions et vraies croyances)... [Voir la fin de ma conf à St-Jean de Sixt, sur Youtube]


c'est bien pour cela que je pense passer aux godets pour faire à ma manière, et surtout car "repiquer du persil porte malheur" je subis ça encore
50 ans en fin d'année, il est grand temps de se libérer l'esprit

et par ta faute, j'ai de moins en moins envie de retourner bosser, dès que je ferme les yeux, à l'ombre (le Soleil m'est interdit) dans mon transat, je me vois cultivant un plus grand jardin pas loin de l'auto-suffisance, un poulailler, quelques lapins (ma femme n'aime pas) pas trop loin de la mer pour pouvoir aller à la pêche quand la sieste est finie

naja, wir werden zufrieden sein, der Liegestuhl, der selbsttragende Pool und die Fischhändlerabteilung des Supermarktes und der kleine Garten, wir werden den Rest für den Ruhestand sehen

les haricots verts en godet j'ai testé, aucune différence avec le semis direct
0 x
"Die mit den größten Ohren sind nicht die, die am besten hören"
(Von mir)


 


  • Ähnliche Themen
    Antworten
    Ansichten
    letzten Beitrag

Zurück zu "Landwirtschaft: Probleme und Umweltverschmutzung, neue Techniken und Lösungen"

Wer ist online?

Mitglieder in diesem Forum: Keine Mitglieder und Gäste 3

Beliebte Suchbegriffe