Mini Central Solar-Stirling in Odeillo


Teile diesen Artikel mit deinen Freunden:

Eine experimentelle Solarstrom Mikro Odeillo

Ein Spiegel-Parabel acht Meter im Durchmesser mit einem Motor verbunden ist, um Wärme in mechanische Energie aus 2004 in Odeillo konvertieren.

Ein elektroSolarMiniGenerator 10 kW auf einem Stirling-Zyklus basiert und von einer Solarschüssel versorgt unterliegt seit Ende Juni 2004 die Experimente Forscher von CNRS Labor Odeillo.

Dans dix ou quinze ans peut-être verrons-nous fleurir les « assiettes » de quartier. « De quoi faire tomber la combustion des énergies fossiles de 10 à 15 pour cent, réduire les émissions de CO2, freiner le réchauffement de l’atmosphère et ses catastrophes annoncées »Die Forscher erklären.

odeillo

Les principes théoriques en sont connus depuis longtemps. La « concentration » des rayons solaires sur des miroirs, pour créer des hautes températures, est la spécialité du laboratoire du CNRS de Font-Romeu, le centre solaire des hautes températures, à 1500 mètres d’altitude, dans les Pyrénées.



Der Stirling-Motor, benannt nach dem Erfinder in 1816, basiert auf der heißen Zyklus Kompression und Entspannung des Kaltgases durch eine externe Wärmezufuhr. Es erzeugt genug Energie, um einen Generator anzutreiben.

« L’association des deux n’est toutefois pas aussi simple qu’il y paraît. Les paraboles doivent être optiquement efficaces, les coûts de production et d’entretien pour permettre une exploitation commerciale sont encore élevés », explique Jean-Michel Gineste, responsable du projet au sein du laboratoire PROMES (Procédés-Matériaux et Energie Solaire) du CNRS.

Déjà expérimentée en Allemagne (principal financeur du programme) et en Espagne, la parabole-Stirling trouve à Odeillo, en altitude, des conditions d’ensoleillement « extrêmes » et des échanges thermiques amplifiés (soleil brillant, journées fraîches ou hivers froids), permettant d’étudier le dispositif dans des conditions sévères.

« Il faudra deux ans de mesures détaillées et permanentes pour en améliorer les rendements déjà intéressants »Die Forscher erklären. Die Gleichnisse Stirling bescheidener Größe sind bereits effizienter als Photovoltaikanlagen, und nur unter dem Wind.

« Laissée en sommeil au milieu des années 80, après l’attenuation des effets des chocs pétroliers, l’électricité solaire est de nouveau en pleine lumière: non polluante par définition, elle peut permettre de réduire de manière significative les émissions de gaz à effet de serre », Erklärt der Wissenschaftler.

« Pour produire de l’énergie, par définition, il faut du soleil. Et la ceinture solaire de la terre correspond en général à des zones arides ou semi-arides, où l’installation de paraboles peut se décliner de multiples manières »Erklärt Jean-Michel Gineste.

« Fermes solaires » de taille industrielle pour une production massive, ou installations décentralisées individuelles, les paraboles relativement petites sont d’une mise en oeuvre facile.

Der Strom könnte die Gewinnung von Wasserstoff aus Wasser zu ermöglichen. Die Sonne und stellen die Kraftstoffe der Zukunft in sonnigen Gebieten und weniger entwickelt, für den Einsatz in den entwickelten Norden.

Mehr:
- Zentralsolar durch Konzentration in Odeillo
- Das DESERTEC-Projekt


Facebook Kommentare

Hinterlassen Sie einen Kommentar

Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *