Öl: der Anfang vom Ende?


Teile diesen Artikel mit deinen Freunden:

La production pétrolière des pays non OPEP décroîtra « juste après 2010 », prévient l’AIE

L’Agence internationale de l’énergie (AIE) n’est pas alarmiste, mais elle commence à préparer l’opinion à des lendemains qui déchantent : peu après 2010, la production des Etats qui ne sont pas membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) devrait commencer à décliner. Cette prévision pessimiste sera l’un des messages que l’agence ­ chargée depuis 1974 de défendre les intérêts des pays consommateurs ­ lancera dans son rapport annuel « World Energy Outlook 2005 » rendu public le 7 novembre.

Les « non-OPEP » comptent notamment de gros producteurs comme la Russie, la Chine, les Etats-Unis, le Mexique, le Kazakhstan, l’Azerbaïdjan ou la Norvège et fournissent aujourd’hui 60 % du brut mondial. « La production de pétrole conventionnel -hors huiles lourdes et bitumes- atteindra un plafond juste après 2010 , explique Fatih Birol, directeur des études économiques de l’AIE. Le profil de production pour la suite dépendra de la technologie, des prix et des investissements. »


Lesen Sie mehr darüber...


Facebook Kommentare

Hinterlassen Sie einen Kommentar

Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *